Treovi : 100 % sans commission

 

Quel hôtelier n’a pas eu un jour cette conversation avec un de ses confères au sujet de la réservation d’hôtel en ligne et du pouvoir grandissant des centrales de réservation ?
Quel hôtelier n’a pas évoqué un jour l’idée d’un projet fou où serait proposé aux internautes un site internet permettant la réservation en ligne d’ hôtels sans commission ?
Cette idée est si séduisante que plusieurs sites voient régulièrement le jour ici ou là mais la mission est loin d’être simple.
Ce genre de projet est notamment au cœur des débats dans l’association « Réservation en Direct ».
Mais l’équation n’est pas simple à résoudre!

Une équation particulièrement « casse tête ».

Tabler sur un audience obtenue grâce à un bon référencement naturel est devenu quasiment illusoire pour ce genre de projet. Même s’il est possible de bien se positionner localement ou sur quelques requêtes de niches, une telle stratégie ne sera jamais suffisante pour se rendre visible et de façon stable par rapport aux centrales de réservation existantes.

arracher-cheveux

Tabler sur les liens sponsorisés seraient une option avec beaucoup plus de garanties mais le budget nécessaire est juste si colossal, qu’à peine évoqué , cette option est à éliminer.
Tabler sur l’affiliation (rémunération à d’autres sites apporteurs d’affaires) serait une option envisageable, mais comment rémunérer de façon intéressante et avec quels fonds lorsque le site est justement construit sur un modèle sans commission.
Faire payer une adhésion annuelle ? Pourquoi pas , mais une adhésion trop faible sera synonyme de trop peu de fond disponibles pour faire émerger un tel projet. Une adhésion élevée pourrait améliorer les choses mais n’est pas forcément synonyme de solution à la problématique.
Après tout, de nombreux hôtels paient tous les ans des sommes conséquentes à des chaînes ou des réseaux hôteliers et la problématique des OTA est quand même bel et bien là pour eux aussi.
Et puis, avoir un planning supplémentaire à gérer pour un site qui ne génère pas de réservation va vite lasser les hôteliers. Si les disponibilités et les prix ne sont pas vraiment mis à jour, le site n’a plus aucun intérêt pour l’internaute et c’est le début de la fin pour le site…
Tout cela dans un contexte ou Google s’apprête à lancer en 2013 Google Hotel Finder. Google dispose d’une notoriété internationale incontestable, d’une audience incomparable et, pour ne rien gâcher, peut positionner son outil là où il veut, gratuitement, pour s’assurer visibilité et audience.
Google Hotel Finder propose tous les hôtels du monde sur un site en plusieurs langues et fait également office de comparateur de prix en affichant prix et disponibilités venant de plusieurs distributeurs et des hôtels en direct qui souhaitent le faire.
Le problème étant posé, voyant maintenant comment Tréovi peut s’inscrire dans notre histoire.

100 % Free, Treovi

« Vous en rêviez, Tréovi l’a fait ! »

Tréovi est une startup basée en Suisse qui a décidé de venir enfin proposer une solution au problème explicité plus haut.
Le concept est simple : le site est un portail permettant de réserver un hôtel en ligne mais sans commission et sans frais d’adhésion pour l’hôtel.
Pour l’internaute, le site fonctionne comme beaucoup d’autres centrales de réservation en ligne avec règlement de la chambre à l’arrivée à l’hôtel.

Treovi

Mais comment vont-ils faire ?

Le premier élément clé à comprendre est que ce type de projet ne peut vraiment trouver un intérêt aux yeux des internautes que si l’offre est large. Booking, Hrs ou Hotels.com propose entre 200 000 et 300 000 hôtels dans le monde. Si le projet n’est concentré que sur un pays ou une zone géographique, le site aura tout de suite beaucoup moins d’intérêt.
Si dans l’aérien, l’offre est relativement concentrée, dans l’hôtellerie au contraire, l’offre est totalement atomisée. Si les compagnies aériennes peuvent donc s’entendre pour faire pression sur les GDS, l’idée d’une initiative collective (pour faire pression sur les OTA) qui regrouperait les 450 000 hôtels du monde est juste utopique.
Déjà que localement, c’est loin d’être simple !
Le projet doit donc être porté par un tiers et c’est Tréovi qui le propose.
La grande force de Tréovi est d’avoir développé des partenariats techniques avec les Channel Manager. Les hôtels n’ont donc pas de planning supplémentaire à gérer mais juste une ligne de plus dans le Channel Manager qu’ils utilisent déjà.

Quel hôtelier dirait non à la question suivante :
« Souhaitez-vous donner un accès à vos disponibilités et tarifs en ligne à un site qui ne vous prend pas de commission ? »
Si votre réponse est non, appelez-moi ! Il faut qu’on discute ensemble :-)

Le premier job de Tréovi est donc de développer des interfaces avec des Channel Manager. Un channel Manager peut avoir plusieurs milliers d’hôtels clients dans le monde. Donc avec une vingtaine d’accords,  le volume d’hôtel disponible sur le site va vite devenir conséquent.
Concrètement, Tréovi prévoyait lors de ma conversation de Janvier dernier avec Michal Wrobel (co-fondateur de Tréovi) d’avoir environ 10 000 hôtels disponibles sur le site en Avril prochain.

« On a les reins solides »

La rémunération de Tréovi proviendra d’options supplémentaires mises à la disposition  des hôtels comme par exemple une visibilité en page d’accueil destinée aux internautes de tel ou tel pays, une mise en avant dans les résultats, une communication auprès des clients par e-mail ou autres supports….
Ma grande question était donc de m’assurer que le site avait les fonds nécessaires pour vivre le temps que « la mayonnaise prenne » et qu’une audience critique soit atteinte de façon à pouvoir se financer avec les options payantes prises par les hôteliers.
Tréovi, c’est aujourd’hui une quinzaine de personne supporté par des investisseurs. A ma question sur leur capacité à « tenir » le temps que le chiffre d’affaires décolle, la réponse que m’a donné Michal Wrobel a été « Oui, on a les reins solides ».  Venant d’un interlocuteur Suisse, j’ai considéré cette réponse comme rassurante…

Quelle valeur ajoutée pour les internautes ?

Avec les quelques éléments évoqués plus haut, l’intérêt pour les hôteliers est évident, mais Quid de l’intérêt pour les internautes ?
Après tout, les internautes ont déjà l’embarras du choix en terme de centrale de réservation et autres comparateurs d’hôtels alors pourquoi iraient-ils sur Tréovi ?
L’équipe de Tréovi a une approche intéressante à ce sujet qui m ‘a été développé lors de l’entretien. Il m’a cependant été demandé de ne pas la dévoiler pour l’instant. L’idée directrice est que le site construira son audience sur 2 points clés:

  • l’attractivité des offres
  • l’expérience utilisateur

Au niveau de l’attractivité des offres, vu que les hôtels ne paieront pas de commission, les marges d’actions sont  en effet intéressantes. Groupon , KBG et consorts y parviennent bien en prenant 25 % ou plus !

Quant à l’expérience utilisateur, de nombreuses opérations sont prévues pour que le site plaisent aux internautes (jeux, animation….), mais vous découvrirez tout cela lorsque le site sera lancé.

Selon Tréovi, « la révolution du Seach Engine est passée » . Comprenez qu’aujourd’hui les internautes ont de plus en plus tendance à utiliser directement un site ou une application pour répondre à un besoin plutôt que passer par Google pour chercher une solution (voir mon article sur cette tendance ).

Tréovi ne table donc pas sur le référencement naturel ou sur des campagnes Adwords comme évoqué plus haut mais dispose d’une autre approche centrée sur le produit qui doit faire la différence et créée le buzz.

La partie est loin d’être gagnée compte tenu du contexte évoqué  plus haut  mais Tréovi parait clairement être le projet le plus abouti et le plus crédible à ce jour.

 

Home Page de Tréovi

 

Questions / Réponses

Est-ce que le site est déjà lancé ?
Une version BETA est visible sur www.treovi.com.Il y a encore peu d’hôtels français dans la base mais vous pouvez vous donner une idée du rendu en simulant une réservation sur Madrid car le site référence déjà pas mal d’établissements sur cette ville.

Comment ajouter mon hôtel sur Tréovi ?
Rien de plus simple? Rendez-vous sur https://hotelier.treovi.com/register et inscrivez votre hôtel gratuitement.

 Je  n’ai pas de Channel Manager, puis-je avoir mon hôtel sur Tréovi ?
Oui. Vous devrez alors gérer vos prix et disponibilités avec l’extranet de Tréovi

Quels sont les Channel Manager connectés à ce jour ?
IperBooking, RateGain, Parity Rate, Cubilis  … en tout une vingtaine sont aujourd’hui soit disponible ou en cours de développement, et d’autres suivront….

Comment suivre le projet et son évolution ?
Lisez le blog de Tréovi : http://blog.treovi.com/

 

Conseils E-Marketing pour hôtels
Civilité * :
Nom * :
Prénom * :
Email * :
Site Web :
* champ obligatoire.

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement tous nos conseils E-Marketing qui vont permettront de développer vos réservations en direct


Suivez-nous aussi sur Google >

Cet article a été posté Mercredi 6th,mars, 2013 à 14 h 41 min et est classé dans les catégories Hotel, Web Marketing. Vous pouvez suivre les commentaires RSS 2.0 feed. Vous pouvez laisser un commentaire Both comments and pings are currently closed.

HOTEL MARKETING 35

Spécialiste E-Marketing sur le marché Hôtelier, HotelMarketing35 assure le suivi marketing d'hôtels indépendants en France : Référencement, liens sponsorisés (Adwords Spécialiste) , E-Mailing, Optimisation de site internet, Création de site internet , Vidéos, Visite virtuelle 360°... Faites vous accompagner pour développer vos réservations en direct !